La leçon du riche

//La leçon du riche

La leçon du riche

En se détournant du pauvre Lazare, le riche de la parabole reste tourné vers lui-même. Aveuglé, il ne peut, ne veut, voir plus loin que son plaisir ou son pouvoir. Il se détourne de Dieu, source de tout amour. Mais les années passent vite ! Combien lui reste-t-il à vivre pour ouvrir les yeux, ouvrir son cœur, répondre à cet amour?
Après ? Il sera trop tard, nous dit la parabole.
Pourtant, les occasions de servir ses frères, de servir les pauvres, ne manquent pas.

Et nous, quelle que soit notre situation, nous sommes créés, appelés pour répondre librement à l’amour du Père.
Notre conversion, notre réponse ne viendra pas de l’irruption d’un miracle, mais par l’écoute de la Parole qui résonne dans notre cœur, nous réveille, ranime la lumière reçue lors de notre baptême, et par l’expérience de la joie du service et de la rencontre du frère.

La fête paroissiale de la rentrée est l’occasion de nous retrouver en frères pour l’Eucharistie, de re-découvrir les différents services et propositions dans lesquels nous sommes invités à participer, de prendre soin de notre prochain dans le besoin, qu’il soit dans la rue, âgé ou isolé. C’est l’occasion d’ouvrir les yeux sur les drames de notre humanité, d’aider les plus jeunes, comme les moins jeunes à grandir dans la foi, pour nous nourrir de la Parole et tout simplement servir à la vie de la communauté.
« Heureux, Bienheureux qui écoute la Parole de Dieu et la garde dans son cœur » – pour la mettre en pratique et en vivre !

Bertrand CAVALIER, diacre

By |2016-09-28T20:38:10+00:00septembre 28th, 2016|Editorial|0 Comments

About the Author:

Diacre permanent du diocèse de Paris

Leave A Comment