Amitié

//Amitié

Amitié

6ème dimanche de Pâques Jn 14,15-21Auteur
L’Évangile de ce jour est marqué du sceau de l’amour. « Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. » Que signifie aimer ? Comment pouvons-nous progresser dans l’amour ?

Jésus lie ensemble l’amour et les commandements, mais l’amour est premier. « Si vous m’aimez… ». Notre religion est fondée sur une relation d’amour avec quelqu’un. Nous n’avons pas d’abord le commandement, ce qu’il faut faire, mais une personne à aimer. Cette réalité se manifeste dans l’Église qui est avant tout une communauté dont les membres partagent la même relation d’amour avec le Christ et entre eux. « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’on vous reconnaîtra pour mes disciples » dit ailleurs Jésus. Saint Jean définit ce qu’est l’amour : « il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis ». L’amour consiste à donner ce que l’on a, à le perdre… Non pas pour une grande cause mais pour quelqu’un, pour celui qui est là et qui attend que je lui donne ce que j’ai reçu.

Si l’amour est premier, l’amitié devient alors un élément essentiel de notre foi. Cela est vrai de Jésus avec ses disciples, « je vous appelle amis » dit-il à ses disciples ; cela est vrai aussi de l’Église. Lorsque nous allons à la messe le dimanche nous communions au Christ présent dans son eucharistie, mais cette communion ne porte pas tous ses fruits si elle ne fortifie pas entre nous des liens d’amitié. Oui, nous allons aussi à la messe le dimanche pour être aimés et aimer et cet amour est indissociable de l’eucharistie.

L’Évangile se conclut par ces paroles : « Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime. » Or quels sont ses commandements si ce n’est celui de l’amour ? Rendons grâce pour les liens d’amitié qui nous lient et par lesquels nous aimons le Christ présent dans son Église.

Père Geoffroy de TALHOUËT

By | 2017-09-01T21:57:58+00:00 mai 19th, 2017|Editorial|0 Comments

About the Author:

Né dans le 15è à Paris, troisième d’une famille de quatre enfants, prêtre depuis 2007. J’ai fait des études de droit à Paris avant d’entrer au séminaire. Depuis mon ordination j’ai été vicaire à la paroisse Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles et aumônier du « XIIIè Ouest » (2007-2011), puis j’ai été adjoint de la Maison du séminaire Saint-Vincent-de-Paul durant le temps d’une licence de théologie sur Origène (2011-2013). Depuis septembre je demeure adjoint au séminaire et suis aumônier de Jussieu-Censier et enseignant à la « Formation des Responsables ».

Leave A Comment