Aujourd’hui encore, nous sommes ceux qui entendons les paroles du Christ mais qui parfois refusons d’y croire. Comme les disciples devant Jésus qu’ils ont vu mort et maintenant ressuscité, une part de nous résiste devant le prodige, devant l’incroyable nouvelle.

Et pourtant comme une évidence, l’évangile de ce dimanche vient apaiser les craintes des disciples et les nôtres avec des gestes tout simples et d’une grande douceur. Le Christ accueille ces doutes et nous dit simplement : “Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?”

Par cette apparition, le Christ se manifeste aux apôtres et se manifeste à nous sans que nous nous y attendions, pour signifier comment il est là, présent réellement à tous moments. Il nous donne l’exemple de la présence de l’amour de Dieu qui vient toucher nos vies alors qu’on ne s’y attend pas…

Cette présence nous pouvons l’expérimenter dans notre prière, dans nos choix, dans nos rencontres, dans toutes ces occasions où le Christ est présent et où il nous dit “la paix soit avec vous !”.

Henri-Olivier DURON, diacre