La vie à St-Séverin

//La vie à St-Séverin

La vie à St-Séverin

1- Noël approche !

Vendredi de l’Avent « Parle, Seigneur »

Le 15 et le 22 décembre, nous nous retrouverons pour scruter ensemble l’Ecriture. Après la messe de 19h, possibilité d’un repas simple au presbytère, puis rendez-vous à 20h30 pour le partage biblique.

Veillée de Noël

La veillée qui précède la messe de 21h30 est composée de textes, de musique et de chants. C’est un moment important : nous accueillons beaucoup de personnes qui n’ont pas l’habitude de venir à l’église… Pour soigner cet accueil et embellir le chant, venez pour
participer au chœur de Noël ! Les répétitions ont lieu les dimanches 10 et 17 décembre à 18h au presbytère.

Décoration et fleurissement de l’église

Cette année, le calendrier impose un grand challenge pour la décoration de l’église : le dimanche 24, passer de la configuration « 4 e dimanche de l’Avent » à la configuration « Noël » entre 13h et 17h. Pour proposer votre aide, merci de contacter le secrétariat : paroisse@saint-severin.com

Crèche Vivante

Les enfants qui veulent participer à la crèche vivante de la messe du dimanche 24 décembre à 18h sont invités à participer à la répétition qui aura lieu samedi 23 à 15h au presbytère.

Dimanche 24 décembre

  • 18h : Messe des famille
  • 20h-21h30 : Concert d’orgue, textes et chants de Noël
  • 21h30 : Messe paroissiale suivie d’un chocolat chaud
  • Minuit : Messe chantée en grégorien, avec la participation du Chœur Grégorien de Paris

Lundi 25 décembre : Messe à 10h30, 12h et 19h

2- Noëls au balcon

C’est le titre du concert d’orgue donné ce vendredi 15 décembre à 20h30 par Michel ALABAU, ancien titulaire de Saint-Séverin de 1988 à 2015. Œuvres de JS BACH, A.
CORELLI, L.C. DAQUIN, C. BALBASTRE, J. BOUVARD et M. CORRETTE. Organisé par l’association Plein Jeu à Saint-Séverin. Prix des places : 15€/10€/5€. Retrouvez des extraits du programme sur Youtube : « Faites vos jeux à Saint-Séverin ».

3- Conférence de l’Avent

Le P. François CASSINGENA-TREVEDY, moine cistercien de l’abbaye de Ligugé, auteur de nombreux ouvrages, viendra exceptionnellement à Saint-Séverin pour une conférence de l’Avent, le lundi 18 décembre à 20h30 au presbytère.

– La Crèche

Cette année, la communauté de Saint-Séverin chemine avec saint François
d’Assise et se met à son école. Notre crèche évoque plusieurs aspects de la vie de saint
François. Elle a trouvé son inspiration dans les paysages verdoyants de l’Ombrie et dans
de nombreuses œuvres d’art qui le représentent (notamment Giotto). Un immense MERCI
à l’équipe qui a travaillé à la conception et à la réalisation de la crèche, depuis deux mois.
Idée missionnaire : à la sortie de l’école, dans vos familles, n’hésitez pas à inviter les
personnes que vous rencontrez à venir voir cette crèche. C’est une manière d’aller à la
rencontre de Jésus.

– Journée Mondiale des Pauvres…

C’est-à-dire journée mondiale de partage des trésors d’amour et miséricorde que le Seigneur met en chacun de nous !
En cette belle journée, nous avons accueilli une vingtaine de frères et soeurs de la rue dont six vivent quotidiennement au pied de notre église voire dans l’église.
Quelques uns étaient à la messe et ont été touchés par la prière universelle réalisée… par eux. Le repas fut un grand moment de joie : partage à table d’histoires de vie, de chemins fragiles, d’espérance. Il semblait que toutes les catégories s’effaçaient pour laisser place à la communion. Pour nos amis ce fut « bon de ne pas être qu’entre eux ». Pour chacun, une joie profonde dans le coeur. Nous rendons grâce pour le pape François, pape des Pauvres et des Petits.
Nous rendons grâce pour notre communauté généreuse dans sa présence et son accueil.

– Concert à Saint-Séverin

Samedi 15 décembre à 20h30, concert intitulé « Noëls au balcon » avec Michel
ALABAU, ancien titulaire de Saint-Séverin de 1988 à 2015. Œuvres de JS BACH, A.
CORELLI, L.C DAQUIN, C. BALBASTRE, J. BOUVARD et M. CORRETTE. Organisé par
l’association Plein Jeu à Saint-Séverin.
Prix des places : 15€/10€/5€
Retrouvez des extraits du programme sur Youtube : faites vos jeux à Saint-
Séverin.

– Recherche choristes pour Noël

Noël approche, et nous commençons à préparer les différentes célébrations. La veillée qui précède la messe de 21h30 est composée de textes, de musique et de chants. C’est un moment important : nous accueillons beaucoup de personnes qui n’ont pas l’habitude de venir à l’église… Pour soigner cet accueil et embellir le chant, venez pour participer au choeur de Noël ! Les répétitions ont lieu les dimanches 3, 10 et 17 décembre à 18h au presbytère.

– DErNIERe ligne droite

Vos dons pour le denier de l’Eglise continuent d’arriver : merci ! La date limite
pour bénéficier de la déduction fiscale en 2017 est le 31 décembre. La distribution du
courrier étant parfois aléatoire et pleine de mystères, il est possible que vous n’ayez
pas reçu notre courrier de relance. Des enveloppes réponses sont disponibles au fond
de l’église. Les chèques sont à établir à l’ordre de « Paroisse Saint-Séverin –
Saint-Nicolas ADP ». Il est toujours possible de donner en ligne, en cherchant « denier
de l’Eglise Paris » sur internet, et en sélectionnant « Paroisse Saint-Séverin – Saint-
Nicolas » sur le site sécurisé du diocèse de Paris.

– Pèlerinage à Assise

Les inscriptions sont en cours, et il reste encore des places. Départ le 16 avril
au matin, retour le 21 avril le soir. Tarif normal : 920 euros. Tarif solidarité : 800 euros.
Tarif soutien : 1000 euros. Renseignements et pré-inscriptions : paroisse@saint-
severin.com
Pour les jeunes de la 6 e à la terminale, un itinéraire spécifique pour ce
pèlerinage : départ le 15 avril au soir, retour le 22 avril (350 euros).
Il y a donc un groupe pour les adultes, un autre pour les jeunes, et les deux
groupes se retrouveront chaque jour pour la messe sur les lieux de pèlerinage.

Dimanche des sacrements

« Oui, il est bon d’être ensemble et d’être unis » (Ps 132,1)
« On raconte qu’un malheureux prêtre, au soir de son apostasie, dit à un visiteur qui s’apprêtait à le féliciter : “Désormais je ne suis qu’un philosophe, c’est-à-dire un homme seul”. Réflexion amère, mais combien juste ! Il avait quitté la Demeure hors de laquelle il n’y aura jamais pour l’homme qu’exil et solitude. Beaucoup ne le sentent pas, parce qu’ils vivent encore dans l’immédiat, hors d’eux-mêmes. (…) Mais celui qui entend au fond de son être ou seulement devine ou pressent l’Appel qui l’a suscité, celui-là comprend que ni l’amitié, ni l’amour, ni à plus forte raison aucun des groupements sociaux qui soutiennent son existence ne peut apaiser sa soif de communion. (…) Rien de ce que crée l’homme ou de ce qui demeure au plan de l’homme n’arrachera l’homme à sa solitude. Celle-ci ne peut être que creusée davantage à mesure qu’il se découvre lui-même. Car elle n’est autre que l’envers de la communion à laquelle il est appelé. (…) Dieu nous a faits pour être introduits ensemble au sein de sa Vie trinitaire. » (Henri de LUBAC, Méditation sur l’Église, Paris, Aubier, 1953, p. 183.)
« La communauté est le plus grand antidote contre les individualismes qui caractérisent notre temps, contre cette tendance, aujourd’hui répandue en Occident, à se considérer et à vivre dans la solitude. On comprend mal le concept de liberté, en l’interprétant presque comme il s’agissait du devoir d’être seuls, affranchis de tout lien, et par conséquent on a construit une société déracinée, privée du sens d’appartenance et d’héritage. Les chrétiens reconnaissent que leur identité est de prime abord relationnelle. Ils sont insérés comme membres d’un corps, l’Église (cf. 1 Co 12, 12), dans lequel chacun, avec sa propre identité et particularité, participe librement à l’édification commune. » (Pape François, Discours à la COMECE, 28 octobre 2017.)
« Ils étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. (…) Chaque jour, d’un même coeur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de coeur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés. » (Actes des Apôtres 2, 42.46-47)
1) Ai-je le sentiment d’appartenir à une communauté chrétienne ? Quelle importance la communauté chrétienne représente-t-telle dans mon tissu de relations ?
2) Qu’ai-je en commun avec les chrétiens que je retrouve à la messe et en dehors de la messe ?

– A Dieu, Michel CHAPUIS

Dimanche dernier, le 12 novembre, Michel CHAPUIS est entré dans la paix de Dieu. Par un étonnant concours de circonstances, l’orgue de Saint-Séverin est resté muet ce matin-là pour les messes de 10h30 et 12h. Les obsèques de Michel CHAPUIS ont eu lieu à Dole, d’où il était originaire, le jeudi 16 novembre.
Figure emblématique de l’orgue en France, Michel CHAPUIS a été titulaire de la tribune de Saint-Séverin de 1964 à 1994, alors qu’il était aussi à Notre-Dame. Il a contribué à la restauration du grand orgue dans les années 1960, et au déploiement de la musique liturgique à Saint-Séverin.

– Notre Père

Peut-être avez-vous entendu dire qu’il existait une nouvelle traduction du Notre
Père. Celle-ci sera officiellement utilisée dans la liturgie en France à partir du 1er
dimanche de l’Avent, le 3 décembre 2017. Le changement se situe à la fin de cette
prière, qui sera désormais : « et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais
délivre-nous du mal ». Pour nous aider, le texte de la prière du Seigneur sera dans la
Sev’. A suivre…

Hiver Solidaire se prépare !

Depuis quelques années, la communauté se rassemble autour de 6 personnes sans-abris pour passer le creux de l’hiver ensemble dans une atmosphère conviviale et chaleureuse à Saint-Séverin. Les dîners, les soirées de jeux, les nuits et les petit-déjeuners sont autant d’occasions de s’engager et de faire de belles rencontres.
Vous êtes tous les bienvenus à partager cette expérience.
Anciens comme nouveaux, vous êtes tous conviés à la soirée d’information le 8 novembre à 20h30 au presbytère.

– Aou-Mono

Une nouvelle mission pour Aou Mono. S’est déroulée du 30 octobre au 7 novembre 2017.
Fréderic LHOTE et Maria FILLARD accompagneront Bérengère DU SORBIER pour inaugurer un bâtiment qui comprendra une bibliothèque et une médiathèque.
La délégation procédera aussi à une supervision des prêts solidaires et des redevances des batteries pour les panneaux solaires.
La bibliothèque sera garnie de livres grâce aux dons des enfants de Sainte Catherine et de Saint Victor. Elle aidera les enfants à maîtriser mieux la langue française.
La médiathèque permettra aux jeunes comme aux plus âgés de s’accoutumer aux ordinateurs, de visionner des DVD et d’écouter des histoires dans la langue française.

– Horaires à l’oratoire du 39 bd St Germain

Les horaires de la paroisse Saint-Séverin – Saint-Nicolas ne concernent pas seulement ce qui se passe à l’église Saint-Séverin. Il y a aussi l’oratoire situé au 39, boulevard Saint Germain.
Le samedi soir, messe dominicale anticipée à 18h (à partir du 14 octobre).
En dehors des vacances scolaires, il faut aussi noter la messe quotidienne, du lundi au vendredi à 12h15, ainsi que l’adoration eucharistique, le mercredi de 11h à 12h.

– La liturgie des heures à Saint-Séverin

La vie chrétienne est marquée par la sanctification du temps. Qu’est-ce que cela signifie ? Les Apôtres ont hérité de la tradition juive, selon laquelle la communauté se rassemble pour prier ensemble avec les psaumes, à plusieurs moments de la journée. C’est ainsi que les moines chantent ensemble l’office plusieurs fois par jour, que les religieux, les prêtres disent le « bréviaire ». C’est aussi ce que vous pouvez vivre à la maison en vous retrouvant le matin ou le soir pour une prière familiale.

A Saint-Séverin, nous chantons l’office du matin, les laudes, à 7h30 à la chapelle de l’icône, du lundi au samedi, et le dimanche à 10h, avec les séminaristes (entrée par le cloître). Et pour entrer dans le dimanche, il y a les vêpres solennelles le samedi soir à 18h.

– Prière à la sainte famille

Jésus, Marie et Joseph, en vous, nous contemplons la splendeur de l’amour vrai, en toute confiance nous nous adressons à vous. Sainte Famille de Nazareth, fais aussi de nos familles un lieu de communion et un cénacle de prière, d’authentiques écoles de l’Évangile et de petites Églises domestiques. Sainte Famille de Nazareth, que plus jamais il n’y ait dans les familles des scènes de violence, d’isolement et de division ; que celui qui a été blessé ou scandalisé soit, bientôt, consolé et guéri. Sainte Famille de Nazareth, fais prendre conscience à tous du caractère sacré et inviolable de la famille, de sa beauté dans le projet de Dieu. Jésus, Marie et Joseph, Écoutez, exaucez notre prière. Amen !

– Les séminaristes

Après trois jours de travaux de peinture dans les chambres des séminaristes, et deux jours passés au vert, les séminaristes sont bien installés ! Ils sont huit : Timothée DE BARBENTANE, Mathias BLASCO, Paul BALARESQUE et Maxime DE COLBERT pour les « anciens », ainsi que quatre nouveaux venus : Henri GODEFROY, Hadrien MANGIN, Antoine VAN TRAN NGUYEN et Charles VION.

– Accompagnement scolaire

L’accompagnement scolaire organisé par l’EnAP (Entraide, Amitié, Partage) aura lieu cette année, tous les mardis de 17h à 19h au presbytère.

– Prier avec saint François d’Assise

Voici une petite suggestion pour nourrir votre prière personnelle et familiale : faire une neuvaine à saint François. Neuf jours pour prier avec lui, avec le cantique des créatures à partir du lundi 25 septembre, pour aboutir à sa fête, le mercredi 4 octobre.

Très haut, tout puissant et bon Seigneur, à toi louange, gloire, honneur, et toute bénédiction ; à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut, et nul homme n’est digne de te nommer.

Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures, spécialement messire frère Soleil. par qui tu nous donnes le jour, la lumière : il est beau, rayonnant d’une grande splendeur, et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les étoiles : dans le ciel tu les as formées, claires, précieuses et belles.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent, et pour l’air et pour les nuages, pour l’azur calme et tous les temps : grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Eau. qui est très utile et très humble, précieuse et chaste.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre, qui nous porte et nous nourrit, qui produit la diversité des fruits, avec les fleurs diaprées et les herbes.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux qui pardonnent par amour pour toi ; qui supportent épreuves et maladies : heureux s’ils conservent la paix car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.

Loué sois-tu, mon Seigneur, pour notre sœur la Mort corporelle à qui nul homme vivant ne peut échapper. Malheur à ceux qui meurent en péché mortel ; heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté, car la seconde mort ne pourra leur nuire.

Louez et bénissez mon Seigneur, rendez-lui grâce et servez-le en toute humilité !

– Recevoir la Sev’ par email

Le secrétariat a rencontré quelques déboires informatiques ces dernières semaines, et les abonnés de la Sev’ par internet ne l’ont plus reçue. Nous sommes en train de reconstituer les fichiers : vous pouvez vous inscrire sur la liste de diffusion en envoyant un mail à l’adresse suivante : paroisse@saint-severin.com

– A Dieu, Philippe

Philippe BEGUERIE naît à Bordeaux en 1925. Sa jeunesse est marquée par la guerre : avec des amis, il organise un maquis à Saucats, mais son groupe est découvert et massacré. Seul survivant, Philippe BEGUERIE entre alors chez les spiritains et est ordonné prêtre en 1952.

En 1956, il est professeur au séminaire des missions de Chevilly (94) de la communauté spiritaine. Il suit avec passion la préparation du concile Vatican II et quitte son ordre quand Mgr Marcel LEFEBVRE en devient supérieur. Il est alors incardiné au diocèse de Paris et commence à s’intéresser à la liturgie, dans la perspective des réformes du concile.

En 1967, il est délégué à la commission régionale de liturgie pendant trois ans, puis, en 1970, il est nommé responsable inter-diocésain de la pastorale sacramentelle et liturgique.

En 1973, il est directeur national de pastorale liturgique.

En 1976, il est à la disposition du diocèse de Yaoundé au Cameroun, comme prêtre fidei donum, pendant trois ans. Ensuite, pendant une quinzaine d’années, il alterne apostolat en France et en Afrique.

En 1981, il est nommé curé de la paroisse Saint-Séverin-Saint-Nicolas (5e). Il appelle et participe à la formation de nombreux laïcs, en lançant notamment les groupes bibliques.

À partir de 1986, il est accueilli à Saint-Lambert de Vaugirard (15e), et est nommé délégué diocésain à la coopération missionnaire pendant huit ans.

Spécialiste de la liturgie et de la catéchèse des adultes, le Père Philippe BEGUERIE a publié de nombreux ouvrages, dont des parcours de catéchuménat adulte intitulés Aux sources de la foi, pour lesquels il a essayé d’adapter le travail réalisé en Afrique. A partir de sa réflexion sur la liturgie, il publie Pour vivre l’Eucharistie en 1993. En 2010, il livre Vers Ecône : Mgr LEFEBVRE et les Pères du Saint-Esprit, un livre significatif dans lequel il redit son désaccord avec le mouvement et explique les raisons pour lesquelles il quitta cet ordre. En 2013, il écrit encore L’homélie : de la Parole à l’Eucharistie.

En 2003, le Père Philippe BEGUERIE entre à la Maison Marie-Thérèse. Hospitalisé à l’hôpital Cochin (14e), il rejoint la Maison du Père l’après-midi du mercredi 3 mai, jour de sa fête. Ses obsèques ont eu lieu à Saint-Séverin ce samedi 6 mai 2017. Que le Seigneur ainsi que son saint patron Philippe, le reçoive dans sa paix et lui donne le repos des justes !

– Garderie et liturgie de la Parole pour les enfants

A Saint-Séverin, les enfants sont les bienvenus ! Lors de la messe de 10h30, vous les voyez souvent partir avant la première lecture et revenir en procession pour l’offertoire. Ils sont partis à la chapelle Mansart pour se mettre à l’écoute de la Parole de Dieu, accompagnés par un adulte, ce qui leur permet de vivre la messe d’une manière plus adaptée à leur âge. Nous faisons aussi en sorte d’ouvrir une garderie à la sacristie, pour que les plus petits puissent bouger sans que leurs parents en soient stressés !
Nous avons besoin de parents pour assurer ce service à tour de rôle : plus vous êtes nombreux à vous y inscrire, plus c’est léger pour chacun. Contact : Marie BERTIN famille.bertin65@gmail.com

– Préparation au mariage

Vous n’êtes peut-être pas concernés, mais il est toujours intéressant de savoir comment cela se passe. A ce jour, 13 couples sont inscrits pour se préparer au mariage. Ils sont accompagnés par trois couples de paroissiens, une conseillère conjugale et le Père NORMAND, au cours d’une session constituée de trois soirées et d’un dimanche complet. Cette session est faite en commun avec la paroisse Saint-Jacques-du-Haut-Pas. En plus de cela, il y a quelques rencontres prévues entre chaque couple et un prêtre ou un diacre. Nous pouvons les porter dans la prière !

– Les « grandes Ô »

Une fois n’est pas coutume, un peu d’enseignement liturgique dans la Sev’. Connaissez-vous les « grandes Ô » ? Ce sont les antiennes que l’on chante pour le Magnificat, au cours des vêpres, à partir du 17 décembre. On les retrouve aussi dans les versets de l’Alléluia de la messe du jour correspondant. Elles reprennent des titres de l’Ancien Testament que la tradition chrétienne relit à la lumière du Christ : Sapientia (Sagesse), Adonai (Seigneur, cf. Ex 3,1-15), Radix Jesse (Racine de Jessé, cf Is 11,1), Clavis David (Clé de David, cf. Is 22,22), Oriens (Orient, Soleil levant), Rex gentium (Roi des nations) et Emmanuel (cf. Is 7,14). Prenez la première lettre de chaque invocation, inversez le tout, vous lirez : ERO CRAS (demain, je serai là). « Ô » : c’est une invocation, c’est un émerveillement. Ces antiennes sont autant de méditations sur l’Ancien Testament qui annonce et attend le Messie d’Israël. « Demain, je serai là » : elles aboutissent au jour où nous célébrons la venue du Verbe fait chair, dont nous attendons aussi la venue dans la gloire. Ces antiennes peuvent nourrir notre prière (après traduction…) dans les jours à venir. Pour plus de précisions, vous pouvez consulter l’article « grandes antiennes Ô de l’Avent » sur Wikipédia, très documentée.

Anuncio

Un vendredi par mois, nous vivons un temps d’évangélisation direct ensemble pour vivre du charisme premier d’Anuncio au cœur du quotidien de nos vies ! L’Amitié étant première dans la mission, la soirée débute par un dîner convivial et festif suivi d’un temps de formation simple et concret à l’évangélisation. Après un temps de louange et d’exhortation, nous sommes envoyés deux par deux dans le quartier St Michel (un initié et un non-initié).

Servants d’autel et servantes de l’assemblée

Vous les voyez tous les dimanches, fidèles au service de la liturgie. Les filles à partir de 7 ans peuvent rejoindre le groupe des servantes de l’assemblée. Elles aident les fidèles à entrer dans la liturgie, font le lien entre le chœur et l’assemblée, répandent la paix . du Christ. Rendez-vous à la sacristie à 10h15, pour la messe de 10h30. Contact : pauline.goelian@gmail.com Les garçons, à partir de 7 ans, sont également invités à se joindre au groupe des servants d’autel. Rendez-vous à la sacristie à 10h15 (messe de 10h30), 11h50 (messe de 12h), 18h50 (messe de 19h). Contact : th.delaronde@gmail.com

Prier avec les tout-petits

La paroisse propose à tous les enfants de moins de 5 ans, baptisés ou non et aussi jeunes soient-ils, de participer à un groupe d’éveil spirituel. Un samedi par mois, les enfants et ceux qui les accompagnent (parent, grand-parent, parrain ou marraine) se retrouvent dans l’église pour un temps de prière qui se veut simple et vivant. Notre prière dure en général vingt minutes. Elle est adaptée aux tout-petits par le choix des thèmes, le langage employé, la gestuelle et la simplicité des chants. Elle comprend toujours un court temps d’adoration et tente de suivre les temps liturgiques. Chaque mois, il y a des « habitués » et des enfants qui viennent pour la première fois, alors n’hésitez pas à « laisser venir vos petits enfants ». Contact : cricour@yahoo.fr (…)

« Je n’ai pas été confirmé… »

Si en lisant ce titre, vous réalisez que c’est le cas, sachez qu’il n’y a pas d’âge pour recevoir le sacrement de confirmation. Ou même pour « faire sa première communion ». Ou encore pour recevoir le baptême. Ce ne sont pas les sacrements de l’enfance, mais des sacrements par lesquels Dieu déploie son œuvre de vie en nous. Comment faire pour s’y préparer ? En rejoignant le catéchuménat des adultes, au rythme d’une rencontre avec le Père Normand et une équipe d’accompagnateurs, le mercredi soir de 20h à 21h30, une semaine sur deux. Pour plus de renseignements, contacter Ariane Chabert : ariane@chabert.net

By | 2017-12-11T11:28:37+00:00 décembre 8th, 2017|Nouvelles|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment