« Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le paradis. »

//« Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le paradis. »

« Aujourd’hui, avec moi, tu seras dans le paradis. »

C’est très clair ! « Aujourd’hui ». C’est avec sa victoire sur la mort que commence le règne du Christ, la victoire du roi. Quel roi ? Regardez. Sa couronne, pourtant dérisoire, est un signe prophétique. Il n’est pas roi comme les chefs de guerre. Il n’a pas inventé de nouvelles armes. Il n’a pas fabriqué une nouvelle monnaie. Il n’a rien fait qui ressemble à notre mondialisation. Il est roi à la manière d’un Dieu d’amour : sa miséricorde est universelle. Là où il y a les ténèbres, il apporte la lumière, là où il y a l’erreur, il apporte la vérité, là où il y a la haine, il apporte l’amour.

« Avec moi ». C’est en son Corps livré que Jésus, nous arrachant au pouvoir des ténèbres, rassemble dans l’unité les enfants de Dieu dispersés. Par le sang de sa Croix, il fait la paix pour tous les êtres sur la terre et dans le ciel.

Et le paradis ? Pour moi, ce n’est pas encore aujourd’hui. Mais quand l’heure de ma mort sera venue, j’espère que rien ne m’empêchera de dire : « Seigneur, souviens de moi. » Nous imaginons parfois que nous sommes sur terre en attendant un jour où on réglera des comptes.

Voilà la Bonne Nouvelle que Jésus nous adresse : « Aujourd’hui, le Père t’aime, et moi, je suis avec toi pour te sauver. »

Père Etienne DE MESMAY

By | 2016-12-09T12:29:04+00:00 novembre 18th, 2016|Editorial|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment