C’est l’été

//C’est l’été

C’est l’été

Une fin d’année scolaire et pastorale, c’est toujours l’occasion de relire le chemin que nous avons parcouru, en faisant mémoire de ce qui a marqué la vie de notre communauté. Charge à chacun d’entre nous de pouvoir également relire les évènements qui ont marqué nos itinéraires personnels, et d’y découvrir la présence de Dieu, Maître de l’histoire qui nous fait emprunter des chemins parfois surprenants.

Nous avions placé cette année sous le patronage de saint François d’Assise. Pour un certain nombre d’entre nous, ce fut l’occasion de (re)découvrir ce visage de sainteté, simple et joyeux, confiant et abandonné, rempli d’action de grâce et de louange devant la splendeur de la création. Nous avions commencé par une neuvaine à saint François fin septembre. Au cours du Carême, cela nous a donné l’occasion de nous unir dans la prière le vendredi soir à 20h, où que nous soyons. Le samedi soir, au cours des vêpres de 18h, nous avons pu revisiter les Fioretti. Enfin, ce fut le pèlerinage à Assise, dont le fruit, à n’en point douter, dépassera largement le groupe qui y a pris part.

En 2017-2018, nous avons fêté un certain nombre d’anniversaires. Cela a commencé avec les 90 bougies du père Etienne de Mesmay, au mois de novembre. Quelques jours plus tard, nous avons également rendu grâce pour les 20 ans de l’association Entraide Amitié Partage (EnAP pour les intimes), qui ne cesse de se rendre disponible auprès des plus âgés et pour l’alphabétisation des adultes, dont le français n’est pas la langue maternelle. 30 ans, c’est l’âge du groupe Sainte-Geneviève des Scouts Unitaires de France, même si la présence du scoutisme à Saint-Séverin remonte encore plus loin… Enfin, Mgr Michel Aupetit, notre nouvel archevêque depuis le mois de janvier, est venu célébrer la messe à l’occasion des 50 ans de la communauté Sant’Egidio. Sans compter les couples qui fêtent cette année leurs 10, 25, 50, 60 ans de mariage ! Que de chemin parcouru par tous !

Du cultuel au culturel, il n’y a qu’un pas. Et notre année a été marquée par plusieurs évènements qui, à travers l’art, nous permettent d’établir des ponts entre notre foi et notre monde. Fin octobre, nous avons pu bénéficier d’une belle visite de l’exposition sur les Chrétiens d’Orient, qui s’est tenue à l’Institut du Monde Arabe. Depuis le 25 septembre, la chapelle Mansart a bénéficié d’une cure de jouvence, le tableau des Pèlerins d’Emmaüs a été restauré et le Miserere de Georges Rouault a été renouvelé ; l’ensemble a été inauguré le 7 juin, en présence de Mgr Jérôme Beau, de Mme Véronique Levieux, adjointe de la Maire de Paris en charge du patrimoine et de Mme Florence Berthout, Maire du Ve. En juin encore, nous avons accueilli avec joie le festival biblique organisé par le père Jean-Baptiste Arnaud. Juin encore : concert mémorable à trois orgues avec les trois organistes de Saint-Séverin. L’année s’est conclue par une sortie paroissiale à Notre-Dame de l’Ouÿe, où nous étions près de 150. Même le soleil était de la partie !

Côté séminaire, la Maison Saint-Séverin a accueilli cette année Charles, Henri, Hadrien et Antoine (qui va poursuivre sa formation au séminaire d’Ars). Nous rendons grâce pour la présence pendant deux ans de Timothée, Maxime, Paul (qui va vivre une année de service en Guinée Conakry) et Matthias (qui part pour une année servir à Tunis). Nous n’avons plus qu’à accueillir les nouveaux séminaristes qui arriveront en septembre.

Cette année, au cours des dimanches des sacrements, nous avons pu approfondir le thème de la communion, alors que notre monde semble se fragmenter de plus en plus. L’année prochaine, nous visiterons quelques paradoxes qui traversent notre vie chrétienne : n’ayons pas peur de tenir en même temps des aspects de la foi et de la vie qui peuvent paraître strictement contradictoires, voire incompatibles. Des tensions inconfortables peuvent jaillir une fécondité insoupçonnée.

Un conseil pour l’été ? Re-po-sez-vous ! Et pourquoi ne pas se reposer sous le regard du Seigneur, au détour d’une église calme, à l’occasion d’un passage dans un sanctuaire ou dans une abbaye, proche de votre lieu de vacances ? « Tu nous as faits pour toi, Seigneur, et notre cœur est sans repos, tant qu’il ne demeure en toi », écrivait saint Augustin dans les Confessions.

Nous accueillons cet été le père Massimo Frigo, qui sera présent au mois de juillet, puis le père Raul Garcia, la première quinzaine d’août, et enfin le père Giuseppe Grampa, la deuxième quinzaine d’août. Merci pour leur aide précieuse, qui permet aux prêtres de Saint-Séverin de voir d’autres horizons, en apostolat, en retraite ou tout simplement en vacances. Bon été à tous !

By |2018-08-02T09:14:14+00:00août 2nd, 2018|Editorial|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment