Dimanche des sacrements

//Dimanche des sacrements

Dimanche des sacrements

« Unifie mon cœur » (Ps 85, 11)

I – Concile Vatican II : extrait de Gaudium et spes – Exposé préliminaire –

10. Les interrogations profondes du genre humain
« 1. En vérité, les déséquilibres qui travaillent le monde moderne sont liés à un déséquilibre plus fondamental qui prend racine dans le cœur même de l’homme. C’est en l’homme lui-même, en effet, que de nombreux éléments se combattent. D’une part, comme créature, il fait l’expérience de ses multiples limites ; d’autre part, il se sent illimité dans ses désirs et appelé à une vie supérieure. Sollicité de tant de façons, il est sans cesse contraint de choisir et de renoncer. Pire : faible et pécheur, il accomplit souvent ce qu’il ne veut pas et n’accomplit point ce qu’il voudrait [1]. En somme, c’est en lui-même qu’il souffre division, et c’est de là que naissent au sein de la société tant et de si grandes discordes. »
1. Cf. Rm 7, 14

II – Saint Augustin : extrait des Confessions, Livre X, chap. XXVII, 38.

« Bien tard je t’ai aimée, ô beauté si ancienne et si nouvelle, bien tard je t’ai aimée ! Mais voilà : tu étais au-dedans de moi quand j’étais au-dehors, et c’est dehors que je te cherchais ; dans ma laideur, je me précipitais sur la grâce de tes créatures. Tu étais avec moi, et je n’étais pas avec toi. Elles me retenaient loin de toi, ces choses qui n’existeraient pas si elles n’existaient en toi. Tu m’as appelé, tu as crié, tu as vaincu ma surdité ; tu as brillé, tu as resplendi, et tu as dissipé mon aveuglement ; tu as répandu ton parfum, je l’ai respiré et je soupire maintenant pour toi ; je t’ai goûtée, et j’ai faim et soif de toi ; tu m’as touché et je me suis enflammé pour obtenir la paix qui est en toi. »

  1. Quels sont les lieux de notre vie où nous éprouvons un certain morcellement, une certaine dispersion ?
  2. Quels signes de division percevons-nous dans notre société ?
  3. Comment le Christ est-il pour moi la clé de l’unité ?
By | 2017-10-06T17:45:52+00:00 octobre 6th, 2017|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment