Mémoire

//Mémoire

Mémoire

Auteur

P. Geoffroy de Talhouët

 

Une sortie paroissiale à Saint-Chéron au château de Baville, un spectacle réalisé par les enfants du catéchisme, un dîner avec le conseil pastoral… autant d’indices qui révèlent que nous sommes au mois de juin à la fin d’une année, à la fin d’un cycle qui reprendra en septembre prochain.

Ces rencontres sont souvent joyeuses et sympathiques ; elles sont nécessaires aussi pour faire mémoire de ce que nous avons vécu ensemble. Quel fait marquant voulons-nous retenir ? Quel événement ? Quelle rencontre ? Cet exercice est d’autant plus nécessaire que les activités paroissiales ont une finalité bien précise : annoncer, vivre, transmettre et célébrer le Mystère de Jésus le Messie. Par cet acte de mémoire nous rendons grâce pour les dons reçus et vécus, mais aussi nous mesurons notre faiblesse et notre péché. Ce bilan est ainsi le fondement de nouvelles décisions, le lieu d’un discernement collectif pour nous ajuster à la mission confiée.

Aujourd’hui, dans l’Évangile, Jésus prend avec lui les apôtres à leur retour de mission. Il les aide à faire cet acte de mémoire : « Les foules, qui disent-elles que je suis ?… Et vous qui dites-vous que je suis ? » Et Pierre répond à cette dernière question « Le Messie de Dieu ». Voilà ce que les apôtres annoncent, voilà ce qu’ils ne doivent plus annoncer pour l’instant. Ici le discernement est brutal, il faut changer de stratégie. La mission des apôtres est terminée, elle ne reprendra qu’après la mort et la résurrection de Jésus, le Messie de Dieu, après le mystère pascal. Mais ils se souviendront de ce moment, de cette profession de foi qui prépare leur confession de foi.

Oui, nous sommes heureux en cette fin d’année de ces moments de fête ; nous nous le sommes davantage en découvrant, par cet acte de mémoire, l’œuvre que Dieu réalise dans l’Église.

Père Geoffroy de TALHOUËT

By | 2016-06-28T22:27:38+00:00 juin 21st, 2016|Editorial|0 Comments

About the Author:

Né dans le 15è à Paris, troisième d’une famille de quatre enfants, prêtre depuis 2007. J’ai fait des études de droit à Paris avant d’entrer au séminaire. Depuis mon ordination j’ai été vicaire à la paroisse Sainte-Anne de la Butte-aux-Cailles et aumônier du « XIIIè Ouest » (2007-2011), puis j’ai été adjoint de la Maison du séminaire Saint-Vincent-de-Paul durant le temps d’une licence de théologie sur Origène (2011-2013). Depuis septembre je demeure adjoint au séminaire et suis aumônier de Jussieu-Censier et enseignant à la « Formation des Responsables ».

Leave A Comment